$baliseAlt

Aller au contenu
Version Flash

Les vitraux de Lobin

Au cours des années 1850, le phare connaît d'importants travaux de restauration. Les vitraux de la chapelle doivent aussi être remplacés. Julien Léopold Lobin (1814-1864), chef d'un atelier de peinture sur verre à Tours, est chargé de la fabrication des verrières de Cordouan. Spécialisé notamment dans la représentation de saints, il est aussi reconnu pour ses talents de peintre, qu'il a pu développer au cours d'un séjour en Italie. Initialement, il était prévu de commander les vitraux à l'atelier de peinture sur verre de la Manufacture de Sèvres. Pourtant, au début de l'année 1855, la Manufacture déclare qu'elle est occupée par des travaux qui « ne paraissent pas devoir être terminées avant plusieurs années... » et qu'elle se trouve donc dans l'impossibilité d'assurer une telle commande. Le 9 mars 1855, le peintre-verrier s'engage donc auprès de l'Administration des Ponts et Chaussées à exécuter les vitraux en verre double montés sur plombs « glaçons à rabot » et maintenus par trois traverses en bronze par fenêtre. En ce qui concerne le dessin, il reproduira les modèles qu'on lui a fournis. Il s'engage à faire mettre en place les nouveaux vitraux à ses frais, par un ouvrier « intelligent » et réclame la prise en charge des frais de fournitures, main-d’œuvre, transport et emballage, ainsi que de voyage, de l'ouvrier chargé de poser les vitraux. Le montant du devis s'élève à 950 francs. Les nouveaux vitraux seront posés le 1er août 1855.


 - Bordereau des ateliers Lobin

Bordereau des ateliers Lobin

Facture émise par les ateliers Lobin, lors de la restauration des vitraux de la chapelle
© Archives départementales de la Gironde, grand port maritime de Bordeaux, 767 13/2

 - Vitraux de la chapelle de Cordouan

Vitraux de la chapelle de Cordouan

Dessins reproduisant les vitraux de la chapelle tels qu'ils doivent être restaurés
© Archives départementales de la Gironde, grand port maritime de Bordeaux, 767 13/3

 - Les vitraux de la chapelle de Cordouan

Les vitraux de la chapelle de Cordouan


© Jean Guichard