$baliseAlt

Aller au contenu
Version Flash

La première optique de Cordouan

En juillet 1823, Fresnel installe le premier appareil à lentilles à échelons au phare de Cordouan. Il lui a fallu trois ans presque jour pour jour pour passer du stade de l’idée à la réalisation finale. L’optique qu’il établit ce jour là est composée d’un tambour octogonal central muni de huit lentilles à échelons de 0,90 cm de focale. Au bas de l’ensemble, il installe des couronnes de miroirs métalliques chargées de renvoyer les rayons extrêmes vers la mer. Au sommet, il place huit petites lentilles à échelons qui reprennent les rayons supérieurs pour les renvoyer sur des miroirs dirigés vers l’horizon. L’apparence en mer de cette première optique de Cordouan est donc celle d’un point lumineux permanent augmenté toutes les minutes d’un éclat plus brillant qui dure quelques secondes puis s’estompe. L’optique en verre est maintenue par une armature métallique disposée autour d’un axe de rotation. Une horloge à poids défilant munie d’un échappement à boule régule la rotation du feu. Le gardien est ainsi obligé de remonter l’appareil chaque jour. Au centre de l’optique, on trouve une autre innovation importante : une lampe de phare munie de 5 mèches. En effet, pour augmenter la puissance du signal, il convient aussi d'accroître la force de la lampe. Fresnel utilise alors le principe des mèches cylindriques d’Argand qu’il améliore en les emmanchant les unes dans les autres (de 2 à 5). Enfin, pour empêcher que la chaleur ne détruise les soudures, il pompe de l’huile végétale en excès à l’aide d’un petit mécanisme d’horlogerie inventé par Bertrand Guillaume Carcel en 1800.


 - Appareil lenticulaire de Fresnel

Appareil lenticulaire de Fresnel

Premier appareil lenticulaire à feux tournant installé au phare de Cordouan par Augustin Fresnel en 1823.
© Musée des Phares et Balises de Ouessant, Phare du Creac'h

 - Appareil Soleil pour Skerryvore, 1844

Appareil Soleil pour Skerryvore, 1844

Modèle 1/5
© The trustees of National Museums of Scotland NMS T.1993.144

 - Lampe à cinq mèches

Lampe à cinq mèches

Ces lampes à cinq mèches concentriques brûlent dans les premiers appareils lenticulaires. Extrait de Travaux publics de la France, Rothschild éditeur
Cl. Vincent Guigueno © Tous droits réservés

 - Restitution du phare de Cordouan en 1823

Restitution du phare de Cordouan en 1823


Restitution 3D : Dassault Systèmes / Emissive © Ministère de la Culture et de la Communication / Ministère de l'Écologie

 - Lanterne du phare de Cordouan en 1823, restitution

Lanterne du phare de Cordouan en 1823, restitution

Feu tournant à réflecteurs paraboliques.
Dassault Systèmes / Emissive © Ministère de la Culture / Ministère de l'Écologie